NOS MESURES D’URGENCE POUR LE COMMERCE DE PROXIMITÉ
Partager

La crise sanitaire que nous traversons actuellement se transforme progressivement en une crise économique et sociale. Une crise sans précédent, qui aura de multiples conséquences : risques de faillites, fermetures de commerces et, dès lors, un recul important de l’emploi à prévoir.
Dans les prochains mois, la Ville devra déployer un bouclier social pour protéger ceux qui ont été fragilisés par cette crise.
Elle devra aussi savoir faire face au défi économique, être à la hauteur des enjeux de soutien à tous les acteurs de l’économie de l’artisan aux grandes entreprises en passant par les commerçants, petites et moyennes entreprises au travers d’un plan de soutien et de relance.
Une relance qui doit prendre en compte la transition écologique et conforter Montpellier dans une dynamique d’innovation.
Une relance qui demande de travailler collectivement, de mettre en mouvement et de mobiliser toute la société locale, les entreprises, les institutions, les collectivités, les organisations représentatives…
La Ville et la Métropole de Montpellier devront prendre des mesures d’urgences pour accompagner la reprise et notamment la relance de la consommation dans les commerces de proximité.

En préalable à toutes autres mesures, nous réaffirmons notre souhait d’abandonner les projets Ode à la Mer et Oxylane.
Pour défendre l’économie locale, le commerce de proximité et la vie dans nos quartiers.
Pour protéger nos terres agricoles et lutter contre l’imperméabilisation des sols.
Pour favoriser les déplacements de courte distance, à pied ou à vélo, et lutter contre la pollution de l’air.

NOS PROPOSITIONS DE MESURES A METTRE EN PLACE D’URGENCE

La crise impose de prendre des mesures immédiates pour accompagner le secteur du commerce de proximité, de l’artisanat et du tourisme, notamment en centre-ville.

Gratuité des transports publics le week-end, à partir du vendredi midi, pour favoriser l’accès aux commerces de centre-ville ; nous accompagnerons cette mesure de gratuité le week-end par des mesures de gratuité permanente pour les plus précaires, sur critères sociaux.

Amorçage d’un plan de 1000 places de stationnement sécurisé pour les vélos (dans les parkings souterrains du centre-ville, aménagements sécurisés en surface)

Exonération temporaire des droits de voirie, terrasses, échafaudages et palissades, enseignes, des redevances des commerçants des marchés de plein air, jusqu’au mois d’octobre. Cette mesure pourrait être reconduite en partenariat avec la CCI selon la situation économique et sanitaire.

Extensions temporaires des terrasses : sur demande des établissements, si le site le permet, ne présente pas de nuisances, et en concertation avec le voisinage (comme par exemple Place des Beaux-Arts, Antigone, …).

Conciergeries temporaires à l’Office de tourisme et salle Pagezy pour améliorer l’accueil des touristes et chalands dans l’Ecusson : on y dépose, ses courses, ses bagages.

Une programmation artistique, culturelle et d’animations dès le mois de juillet pour favoriser l’attractivité dans l’Ecusson, ainsi que dans les parcs et places de la ville.

Sécurité : une unité spécifique « cœur de ville » sera déployée afin de régler les problèmes spécifiques du centre-ville et de renforcer son attractivité. Nous engagerons notamment une reconquête de la Comédie et de l’axe gare- rue Maguelone- rue de la Loge avec des patrouilles présentes 24h/24, an PC mobile et/ou véhicule d’intervention.

Soutien aux initiatives de la CCI pour la relance : Market Place, application Destination Hérault, ainsi qu’à des opérations cash back, chèques et bons d’achat solidaires pour les commerces indépendants et de proximité,…

 

QUELQUES-UNES DE NOS PROPOSITIONS A MOYEN TERME

– Afin de soutenir les métiers de l’artisanat, et pour renforcer l’attractivité du centreville, lancement d’un grand plan de rénovation et d’embellissement des rues, des places et des lieux emblématiques, patrimoniaux et historiques de l’Ecusson.

Garantir le remboursement des réservations des salons d’affaires et congrès pour assurer rapidement la reprise des réservations,

Mobilisation auprès de la SNCF pour renforcer l’offre de TGV à la gare ST Roch au bénéfice des usagers, des acteurs économiques et de l’attractivité touristique du cœur de ville. Nous rappelons que la Gare Sud de France était destinée à accueillir les TGV supplémentaires.

Accélérer la commande publique, en privilégiant l’allotissement, en insistant sur les clauses d’insertion et les clauses socialement et écologiquement responsables ; avec la prise en compte du bilan CO2 dans les critères d’attribution des marchés publics au bénéfice des acteurs économiques les plus proches.

Accompagnement des entreprises à la digitalisation : aide aux entreprises s’engageant dans une politique de formation à la digitalisation, un « Pass Digital » mutualisant les moyens avec la Région et les autres partenaires.

 

LE PACTE JACQUES CŒUR

un programme global de revitalisation du commerce de proximité à Montpellier

Ce pacte vise à revitaliser le commerce en cœur de ville. L’objectif est de mobiliser tous les leviers possibles pour redynamiser le commerce local : mobiliser toutes les aides possibles, déploiement d’un dispositif de facilitateurs du commerce, mécanismes de préemption commerciale…

– Mobiliser tous les acteurs et les outils pour dynamiser le commerce de proximité

– Réintroduire de l’activité économique en centre-ville : un atout d’attractivité.

  • La ZAC PAGEZY sera lancée dès les premiers mois du mandat pour construire un programme de logements, bureaux, commerces pour dynamiser l’attractivité commerciale du centre-ville ;
  •  Soucieux de l’équilibre social de l’écusson, de la qualité architecturale, le projet de résidence étudiante sur l’îlot Duguesclin sera révisé pour dynamiser le secteur Sud Ecusson

– Faciliter l’implantation d’artisans en cœur de Ville : un rapprochement de l’offre et de la demande

– Des bases logistiques dans Montpellier : créer une plateforme pour le commerce de proximité

– La préemption commerciale, un outil de rééquilibrage de la Ville