Les « Dimanches du Maire »: un débat du 20ème siècle selon Manu Reynaud
Partager

Mercredi 2 décembre 2020 à 6:31 – Par Sébastien Garnier, France Bleu Hérault

Extrait :

Toutes les communes doivent décider avant le 31 décembre  des jours d’ouverture exceptionnelle de leurs commerces pour  l’année prochaine. Les élus de la ville de Montpellier viennent de voter une dérogation pour neuf dimanches. Jusqu’à présent, sept jours d’ouverture dominicale étaient autorisés à Montpellier. Vingt conseillers municipaux ont voté contre cette extension notamment les communistes et les écologistes Est-ce que cela veut dire qu’ils sont contre tout soutien aux petits commerces de proximité en cette période de Covid ? 

Non, répond Manu Reynaud, deuxième adjoint au maire et président du groupe Choisir l’écologie à Montpellier. « Au contraire, nous voulons les défendre mais ce n’est pas la bonne méthode. Pour les petits commerces, la réponse n’est pas de travailler le dimanche, il faut les soutenir. » 

Manu Reynaud explique pourquoi il a voté contre l’ouverture des magasins le dimanche – Écouter l’interview (00:49′)

« Le travail le dimanche est un débat du XXe siècle. »

Manu Reynaud