Pour le Maire de Montpellier, créer des pistes cyclables ne sert à rien.
Partager

Les cyclistes et même la Ministre des Transports, Elisabeth Borne, apprécieront.

Voilà au moins un Maire qui met ses paroles en conformité avec ses actes ! Nous avons repris son intervention en video sur Facebook et sur Youtube.

Depuis 2014, le vélo est à l’arrêt à Montpellier.
Aucun objectif, aucun budget, aucune réalisation.
Certains ont pu penser qu’il s’agissait là d’une négligence. Il n’en est rien. 
L’absence d’investissement pour le vélo à Montpellier est un choix politique. Un choix assumé.

Car pour Philippe Saurel créer des pistes cyclables ne sert à rien. C’est ce qu’il vient de déclarer au micro de France 3 ce samedi 20 octobre lors de l’inauguration d’un nouveau projet routier.
Un projet routier sans piste cyclable bien entendu … au mépris des dispositions légales.

Santé, lutte contre la pollution, ambiance urbaine : favoriser la circulation à vélo en ville est au bénéfice de tous. Et il y a tant à faire à Montpellier, pour un réseau cohérent et sûr, pour le stationnement et pour un partage équitable de la voirie. La position de son maire actuel est résolument archaïque.

Rappelons que le Gouvernement vient d’adopter un Plan Vélo qui prévoit de tripler la part du vélo d’ici 2025. Et qu’il a débloqué 50 millions par an pour aider les collectivités à financer de nouveaux aménagements cyclables.

La Ministre des Transports, Elisabeth Borne, appréciera.

A réécouter : en video sur Facebook et sur Youtube

Une réflexion au sujet de “Pour le Maire de Montpellier, créer des pistes cyclables ne sert à rien.

  1. On s’en souviendra devant l’urne des élections! De ça et de tout le reste, genre accès à la gare de la Mogère et autres absurdités!

Les commentaires sont fermés.