Cambaceres : le quartier le plus pollué de Montpellier
Partager

Aux côtés de David Cormand, secrétaire national d’Europe Ecologie – les Verts, les écologistes alertent sur la pollution au dioxyde d’azote à Cambacérès.

Coincée entre deux autoroutes et 140 000 véhicules par jour, cette zone est devenue, avec le doublement de l’A9, la zone la plus polluée de Montpellier.

Une zone où la Municipalité actuelle veut édifier un nouveau quartier.
Construire une seconde autoroute fut une aberration écologique.
Y construire des logements à proximité serait irresponsable. 

Ce serait une faute en terme de santé publique.

Manu Reynaud, Pierre Hardy, David Cormand, Christian Dupraz, Bruno Paternot, Olivier Laurent

Montpellier compte parmi les 14 zones les plus polluées en France. Principalement au dioxyde d’azote (NO2) dont 80% des émissions sont issus du trafic routier.

Depuis 10 ans, la pollution mesurée à Montpellier dépasse les valeurs limites fixées au niveau européen.
Ce qui vaut à la France d’être assignée, depuis le 17 mai dernier et après de multiples rappels à l’ordre, devant la Cour de justice l’Union Européenne pour non respect des normes de qualité de l’air.

Cette situation alarmante pour la santé des Montpelliérains aurait dû inciter l’État et les collectivités à investir prioritairement en faveur des transports non polluants.
C’est malheureusement très exactement l’inverse qui a été fait !

Manu Reynaud, Pierre Hardy, David Cormand

La ligne 5 du réseau de tramway devait être mise en service en 2017. Elle a été suspendue par la Métropole et reportée aux calendes grecques.
Pendant ce temps, ce sont plus d’un milliard d’euros qui ont été engloutis dans le doublement de l’autoroute A9 au niveau de Montpellier.
Un grand projet « exemplaire » inauguré en 2017. Avec 12 voies de circulation sur 23 km et toujours plus de facilités offertes à l’augmentation du trafic routier.

Depuis 2017, ce sont 140 000 véhicules qui circulent chaque jour sur ces deux autoroutes parallèles (85 000 sur l’A709 et 55 000 sur la nouvelle A9).
Soit 10 000 véhicules de plus qu’il y a 10 ans !

Entre ces deux autoroutes se trouve l’emplacement du futur quartier Cambacérès que la Métropole veut urbaniser aux abords de la nouvelle gare TGV Montpellier Sud de France.

Comme le montrent les cartes des concentrations en dioxyde d’azote (NO2) réalisées par Atmo Occitanie, Cambacérès est la zone la plus polluée de Montpellier.

Une zone où la pollution s’est accrue entre 2016 et 2017, du fait du doublement de l’autoroute A9.

Construire des logements dans cette zone serait une folie !
Les écologistes s’y opposent déjà. Il est encore temps d’éviter tout ça.

Dans la presse : 
– dans Midi-Libre 
– sur lemouvement.info
– sur e-metropolitain